Bâtir au Mexique une entreprise “bleue” durable et rentable autour des concombres de mer

Le Mexique est un grand pays possédant une zone économique exclusive de 2 715 012 km2. Cette surface est supérieure à la surface continentale du pays, la région du Pacifique nord étant la plus importante en matière de pêche d’échinodermes. Les concombres de mer qui font l’objet d’une pêche commerciale, et qui incluent 42 espèces du monde entier, sont principalement consommés pour la haute teneur en protéines de leur paroi corporelle ainsi que pour leurs propriétés curatives et nutritionnelles.

Au Mexique, les concombres de mer sont uniquement exploités pour l’export puisqu’ils né sont d’aucune manière consommés localement. Le marché asiatique est le consommateur principal, notamment par le biais d’importants centres de réexportation au Moyen-Orient. Au Mexique, l’extraction de concombres de mer par différentes techniques a augmenté depuis les années 1990, avec des conséquences écologiques, économiques et même politiques. Une meilleure gestion des produits et des innovations apportent une plus grande valeur ajoutée à l’industrie de la pêche mexicaine et lui permettent d’être plus compétitive sur les marchés mondiaux.

Des biotechnologies sont en cours de développement pour la transformation de cette ressource, qui est considérée comme étant l’une de celles offrant le plus grand potentiel au monde. Ces biotechnologies incluent : 1) le traitement et l’extraction de composés bioactifs ayant des activités antioxydantes, d’hormones, d’enzymes, de lipides et de peptides ; 2) la biodisponibilité ; 3) l’extraction de fibres de collagène pour les industries pharmaceutique et cosmétique (utilisations dermatologiques et antiseptiques) ; 4) le traitement continu de semence de concombres de mer ; 5) l’identification de microorganismes dans les intestins afin de faciliter le développement de l’espèce.

La biotechnologie des concombres de mer et son amélioration au Mexique contribueront à l’utilisation durable, rationnelle et avantageuse de cette ressource au sein d’une approche écosystémique, au rétablissement des populations naturelles et à la réduction des pressions causées par la pêche. En tant qu’entreprise, Coco Chavita s’engage à créer un exemple prouvant que l’innovation et la durabilité peuvent se compléter au sein d’un projet ayant un impact fort.

Pour plus d’informations : Coco Chavita SAPI de CV, Mariano Matamoros 38 Sur, Col. Centro, CP.82400, Escuinapa, Sinaloa, Mexico (dsimental@nektonbio.com).

Blue Innovation

Blue Innovation

Par la rédaction de Blue Innovation.
La revue semestrielle Blue Innovation est réalisée par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire découvrir au plus grand nombre le potentiel immense que recèlent les mers et les océans, et permettre aux entreprises de ce secteur en plein développement de pourvoir partager leurs innovations et leur vision de l’économie bleue.

Blue Innovation est la seule revue professionnelle abordant les questions maritimes et océaniques sous un angle global, économique et international. Diffusé en France et à l’étranger sur les principaux salons professionnels, sur support numérique et sur abonnement, Blue Innovation et son site web (blueinnovationreview.com) constituent un relais d’information et d’influence absolument unique au sein de la presse française.

Blue Innovation est par ailleurs partenaire chaque année de nombreux événements français et étrangers dans le domaine de l’économie bleue (MyBlueCity, Biomarine, Seanergy, etc.).