La technologie peut-elle enrayer le déclin des abeilles ?

Élément central de la biodiversité, l’abeille est en déclin constant. Pesticides, changements climatiques qui empêchent les fleurs de produire le nectar, urbanisation massive, maladies…, les colonies sont décimées. Mais la technologie pourrait aider à sauvegarder le plus grand pollinisateur sur Terre.

Les abeilles représentent le maillon incontournable de la richesse de la biodiversité sur Terre. Elles sont directement responsables de la production de 70 % des fruits, légumes, graines et noix consommés chaque jour. Leur rôle pour l’environnement et la biodiversité est primordial. Cependant, depuis bientôt 30 ans, le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles ne cesse de croître partout dans le monde. Demain, si les abeilles disparaissaient, le sort de l’humanité serait scellé et nos jours seraient assurément en danger.

La pollinisation joue un rôle indispensable dans la chaîne alimentaire et constitue aussi une assurance pour le maintien de la reproduction des espèces végétales comme les fleurs.

L’utilisation massive de certains pesticides est tenue pour responsable principal du déclin des abeilles ; certaines substances contenues dans des produits utilisés dans l’agriculture représentent un danger considérable et désorientent totalement ces pollinisateurs naturels, les affaiblissant au sein même de leur environnement. Bien sûr, d’autres éléments extérieurs ont aussi une influence : des prédateurs naturels comme les frelons fragilisent de façon inquiétante l’équilibre des abeilles et donc de notre environnement. La monoculture ou encore la perte d’habitats ont également des conséquences néfastes sur les colonies.

« Les abeilles sont grandement menacées par les effets combinés des changements climatiques, de l’agriculture intensive, de l’usage de pesticides, de la perte en biodiversité et de la pollution », a déclaré José Graziano da Silva, directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), dans un communiqué diffusé à l’occasion de la Journée mondiale des abeilles.

Pour tenter d’enrayer ce déclin massif et régulier du nombre d’individus, des entreprises se sont lancées dans la haute technologie avec la mise en place de plates-formes cloud innovantes et de dernière génération ou encore l’utilisation de l’intelligence artificielle qui permettent le traitement de millions d’informations issues des ruches connectées. Il est ainsi possible de suivre en temps réel les colonies, et de comprendre les causes de leur disparition pour in fine dégager des analyses qui aideront à prendre des mesures correctives et ainsi sauvegarder les abeilles. 

Green Innovation

Green Innovation

Par la rédaction du magazine GREEN INNOVATION.
Créé en 2013, le magazine est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.