L’Increvable, une machine à laver qui ne lâchera jamais

Imaginée en réponse aux dérives de l’obsolescence programmée, L’Increvable est la première machine à laver pensée dès sa conception pour pouvoir être facilement réparée et évoluer au fil du temps.

Son concepteur, un jeune designer originaire du Gers, Julien Phedyaeff, se passionne dès son enfance pour la pratique du démontage d’objets. Son sujet de mémoire de fin d’études à l’École nationale supérieure de création industrielle (Ensci), à Paris, sera le prototype d’une machine à laver durable. Il est rejoint plus tard par Christopher Santerre, également designer industriel, son camarade de promotion, et ensemble ils créent en 2015 L’Increvable, une entreprise d’électroménager visant à redonner le pouvoir à l’utilisateur. La société conçoit, développe et commercialise des produits durables, réparables et évolutifs. Leur premier produit sera la machine à laver.

L’Increvable vise à démontrer qu’il est possible de concevoir et consommer autrement les produits électroménagers et de limiter ainsi notre impact sur l’environnement. En cas de panne, chacun pourra consulter le site de L’Increvable pour réaliser un autodiagnostic, commander une pièce détachée et suivre le tutoriel approprié pour l’installer. Enfin, il sera possible de faire évoluer sa machine afin que celle-ci bénéficie de ce qui se fait de mieux en matière de performances énergétiques.

Depuis sa présentation au grand public en 2015, L’Increvable a bénéficié de soutiens d’institutions telles que BPI France, le ministère de la Transition écologique et solidaire ainsi que de sociétés comme Dassault Systèmes ou encore Cisco. Actuellement, L’Increvable poursuit une phase de recherche et développement de plusieurs mois et vise une commercialisation grâce au financement participatif courant 2018.

Green Innovation

Green Innovation

Par la rédaction du magazine GREEN INNOVATION.
Créé en 2013, le magazine est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.