La reforestation de la Chine, le plus grand projet écologique au monde

La Chine est aujourd’hui le pays qui plante le plus d’arbres au monde grâce au projet de reforestation lancé dans les années 1970. L’objectif est de créer d’ici à 2050 « la grande muraille verte », la plus grande forêt artificielle au monde, pour réduire la pollution et stopper la progression du désert de Gobi, appelé « dragon jaune ». En effet, le risque est qu’il s’étende encore avec le développement de l’urbanisation et des zones d’agriculture intensive, alors que les températures ont monté de deux degrés en cinq ans dans le nord du pays et que près de 350 000 habitants de la région sont devenus réfugiés climatiques.
Ainsi, si plus de 66 milliards d’arbres ont déjà été plantés depuis sur une bande de 4 500 km de long et 1 500 km de large, le projet prévoit l’augmentation de la couverture forestière à 23 % de la superficie totale de la Chine d’ici à 2020. Pour cela, les autorités chinoises ont mobilisé 60 000 soldats de l’Armée populaire de libération qui auront pour mission de planter des arbres sur une surface de 84 000 km². La plupart de ces soldats seront affectés dans la province fortement polluée du Hebei, qui entoure Pékin. Sur les 208 millions d’hectares que représentent la couverture forestière de la Chine, 33 millions ont été plantés les cinq dernières années.

Green Innovation

Green Innovation

Par la rédaction du magazine GREEN INNOVATION.
Créé en 2013, le magazine est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.