Nouveau procédé pour extraire le lithium de l’eau de mer

Les chercheurs de l’université Monash (Australie) ont publié le 9 février 2018 un article dans lequel ils expliquent comment ils ont réussi à extraire le lithium de l’eau de mer en la dessalant.

Le lithium, largement utilisé dans les batteries des appareils électroniques, devient de plus en plus demandé. Fabriquées à partir de cobalt, les batteries lithium-ion alimentent entre autres les véhicules électriques dont le marché connaît un essor considérable au niveau mondial.

Des recherches antérieures avaient testé l’extraction du lithium de l’eau de mer par un système de dialyse.

Les chimistes de l’université australienne décrivent un nouveau procédé de dessalement de l’eau de mer à base de structures organométalliques poreuses (« metal organic framework », ou « MOF ») qui constituent des « filtres » permettant en même temps de récupérer le lithium.

Cette innovation permet d’obtenir de l’eau douce sans employer de produits chimiques nocifs et ne nécessite pas de pomper de grandes quantités d’eau pour la récupération de ce métal.

D’autres recherches seront cependant nécessaires afin de rendre ce procédé écologique utilisable à grande échelle et ainsi réduire considérablement l’impact environnemental des batteries lithium-ion.

Green Innovation

Green Innovation

Par la rédaction du magazine GREEN INNOVATION.
Créé en 2013, le magazine est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.