Un moteur d’avion hybride par Airbus, Siemens et Rolls-Royce

Même si le projet des avions à moteurs hybrides ne verra le jour que dans les années 2030, Airbus, Siemens et Rolls-Royce ont annoncé qu’ils allaient travailler à un prototype d’appareil à moteur hybride, l’E-Fan X, dont les premiers vols sont prévus pour 2020.

Les tests seront réalisés sur un avion BAe 146, un petit appareil quadrimoteur d’une centaine de places. Au premier stade, l’un des quatre moteurs sera remplacé par le prototype électrique de deux mégawatts, couplé à une batterie qui se rechargera pendant le vol avec l’énergie des trois autres moteurs conventionnels. À terme, deux des moteurs devraient être électriques.

Les avantages des avions hybrides sont évidents : réduction de la consommation de carburant et très forte diminution du bruit, d’autant que l’électricité est particulièrement utilisée au décollage et à l’atterrissage.

Les porteurs du projet imaginent un avenir lointain où l’aviation pourrait supplanter le transport ferroviaire, en particulier dans des pays émergents où les infrastructures sont encore peu développées et où le transport est difficile, comme l’Indonésie.
Mais avant, il va falloir mettre au point la technologie. Le poids des batteries représente en effet un défi gigantesque. Celle utilisée dans le prototype fabriqué par les trois entreprises pèsera deux tonnes, un poids qu’il va falloir diviser par dix tout en conservant la même puissance pour que le projet soit viable.

Green Innovation

Green Innovation

Par la rédaction du magazine GREEN INNOVATION.
Créé en 2013, le magazine est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.