Helsa : une Tesla hydrogène

Aux Pays-Bas, un fournisseur de gaz, Holthausen Group, a lancé le projet Hesla. Il s’agit pour l’occasion de transformer une Tesla, voiture 100 % électrique, en voiture à pile à combustible. L’initiative a été portée par Stefan Holthausen et son cousin Max, deux membres incontournables de l’entreprise familiale. La société néerlandaise a expliqué avoir acquis une Tesla Model S d’occasion afin d’y greffer un réservoir à hydrogène. Il a fallu pour cela contourner le système, surnommé pour l’occasion le « grand labyrinthe ». Finalement, les responsables du projet ont réussi à installer des réservoirs d’hydrogène tout en conservant la batterie d’origine de la voiture. Ainsi, la nouvelle version de cette Tesla, la Hesla, possède une bicarburation. Les premiers essais se sont avérés prometteurs puisque l’autonomie est désormais portée à 1000 km avec une seule charge complète, sachant que, d’origine, une Tesla S P100D peut rouler 500 km. Cela étant, la conversion n’est pas gratuite, loin de là. Le coût des modifications atteint en effet entre 60 000 et 70 000 euros. Reste à homologuer ce véhicule, ce qui ne devrait pas poser de problème. En tout état de cause, l’entreprise néerlandaise a le projet de faire rouler sur routes ouvertes ses Hesla dès l’an prochain.

Green Innovation

Green Innovation

Par la rédaction du magazine GREEN INNOVATION.
Créé en 2013, le magazine est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.