Un fil producteur d’énergie lorsqu’il est étiré et détendu

Une équipe de recherche internationale dirigée par des scientifiques de l’université du Texas à Dallas et de l’université de Hanyang, en Corée du Sud, a développé des fils de haute technologie qui génèrent de l’électricité lorsqu’ils sont étirés ou détendus.
Dans une étude publiée dans la revue Science, les chercheurs décrivent des fils « twistron » et leurs applications possibles, telles que la génération d’énergie à partir du mouvement des vagues océaniques ou des fluctuations de température.
Les fils sont fabriqués à partir de nanotubes de carbone, qui sont des cylindres creux 10 000 fois plus petits que les cheveux humains. Les chercheurs ont d’abord transformé les nanotubes en fils de haute résistance et légers. Ensuite, ils les ont rendus très élastiques, en les tordant en forme de spirale.
Pour produire de l’électricité, les fils doivent être soit immergés, soit enduits d’un matériau conducteur ionique, ou électrolyte, qui peut être aussi simple qu’un mélange de sel de table ordinaire et d’eau. Lorsque le fil est étiré dans un électrolyte, son volume diminue, ce qui réduit sa capacité à stocker des charges électriques. Il produit donc une énergie électrique équivalente au changement de capacité.
Concernant le rendement, le « Twistron yarn » peut générer 250 watts d’électricité par kilogramme lorsqu’il est étiré puis détendu 30 fois par seconde. Concrètement, un fil de 19,2 milligrammes peut alimenter une LED verte de 2,3 volts.
Cette innovation peut avoir des applications majeures pour la production d’électricité semi-permanente à partir des océans, ou de source d’énergie continue pour les drones ou Smartphones.

Green Innovation

Green Innovation

Par la rédaction du magazine GREEN INNOVATION.
Créé en 2013, le magazine est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.