Les engagements durables d’AccorHotels à travers son programme planet21

Green Innovation. La prise de position du groupe AccorHotels sur le développement durable est actée de longue date…

Arnaud Herrmann. J’ai rejoint le groupe il y a trois ans. Et il est vrai qu’à l’époque, cela m’avait interpellé de voir qu’AccorHotels était très avancé dans la mise en œuvre de démarches dans le secteur du développement durable. Un élan globalement porté à tous les niveaux. Cette attitude de sincérité a été induite dès le départ par les fondateurs du groupe.

Le milieu de l’hôtellerie est relativement contraignant, et l’on ne fait pas ce métier si l’on n’a pas un tant soit peu d’ouverture sur les autres, de volonté d’interagir et donc d’empathie. Il existe de ce fait une prise de conscience à l’égard de la planète. Et le groupe cultive sa volonté d’être en harmonie avec l’écosystème local. D’ailleurs, dès que l’on se déplace dans les hôtels, on se rend compte qu’il y a une vraie volonté de la part des collaborateurs d’aller porter des projets solidaires ou environnementaux. Je pense qu’il existe un fondement intrinsèque dans nos métiers à opter pour cette approche. C’est une grande chance de ne pas avoir à « pousser » pour convaincre du bien-fondé de cette action. L’enjeu principal se situe dans le cadrage et la structuration.

Green Innovation. AccorHotels est présent mondialement et prend avec Planet21 des engagements à l’horizon 2020…

Arnaud Herrmann. En effet, nous venons de lancer la deuxième saison de notre programme quinquennal Planet21 (2016-2020). Porté par le groupe et ses partenaires, il est structuré autour de six grands axes et implique toutes nos parties prenantes. Nous avons choisi de mettre l’accent sur deux thèmes qui nous semblaient importants : le métier de la restauration et la neutralité carbone de nos bâtiments.

Au-delà de ces six axes, un certain nombre d’engagements assez précis ont été pris. Nous couvrons donc toutes les questions auxquelles un acteur de l’hôtellerie est confronté. À titre d’exemple, les résultats de la lutte contre le gaspillage alimentaire sont extrêmement positifs. Nous travaillons aussi de façon qualitative sur l’amélioration de notre chaîne d’approvisionnement en visant la qualité écologique et sanitaire… L’ensemble des dispositions prises se traduit par une charte émise cette année, celle de l’alimentation saine et durable ! Gaspiller le moins possible, privilégier les circuits courts et le don alimentaire, promouvoir les potagers urbains… : ce grand programme concerne l’ensemble de nos hôtels, peu importe le mode de détention.

Green Innovation. Une action qui engage…

Arnaud Herrmann. Depuis l’an dernier, chaque collaborateur à la possibilité de s’exprimer à travers une enquête de satisfaction et d’engagement. L’une des questions posées concerne le taux de perception de la responsabilité sociale du groupe ; les réponses nous permettent de définir un indicateur de pilotage et aussi de progression dans le temps. Concernant le résultat de cette analyse, il révèle que les actes sont prioritaires pour nos collaborateurs avec le souhait d’une forte implication de leur part. Cette mesure a été établie à l’échelle de près de 200 000 collaborateurs. L’ensemble de ces aspects prouve que notre démarche est sincère et réelle et, qu’il existe un vrai alignement entre la culture d’entreprise et cette même démarche… Je pense que si cela n’était pas le cas, notre action serait perçue comme artificielle. Il s’agit bien de valeurs partagées par tous au sein du groupe, comme celles du respect, de l’innovation, de la performance durable.

Propos recueillis par Marie Cornet-Ashby

Arnaud herrmann

Arnaud herrmann

Directeur Développement durable d'AccorHotels.