La Pologne se met à exploiter le gaz de schiste

Le 28 août dernier, la société Lane Energy Poland (contrôlée par le géant américain Conoco Philips) a commencé l’extraction de gaz de schiste dans le nord de la Pologne, à Lebork. Le vice-ministre de l’Environnement a assuré que la fracturation hydraulique effectuée à une profondeur de 3 000 mètres ne représentait aucun danger pour l’environnement.

Environ 8 000 m3 de gaz de schiste sont ainsi extraits chaque jour depuis les débuts de l’exploitation du site. Le forage de Lebork est l’un des 48 sites qu’une quinzaine de groupes gaziers exploitent déjà dans le pays. Même si ces extractions sont qualifiées « d’expérimentales » par le ministère de l’Environnement, la Pologne compte augmenter d’une façon significative les investissements en gaz de schiste, de sorte qu’ils atteignent 12,5 milliards d’euros d’ici 2020.

Dépendante principalement du gaz importé de la Russie, la Pologne, tout comme l’Ukraine et la Lituanie, voudrait ainsi s’affranchir de cette dépendance énergétique. Le nombre des partisans de ce nouvel or noir croît dans l’Europe : le Royaume-Uni, la Roumanie, la Hongrie, l’Espagne, la Bosnie, la Suède et le Danemark ont déjà délivré des permis d’exploration de gaz de schiste.

Green Innovation

Green Innovation

Par la rédaction du magazine GREEN INNOVATION.
Créé en 2013, le magazine est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.

Add comment