Val d’Isère, une station branchée !

Green Innovation
Par Green Innovation février 25, 2015 23:29

Val d’Isère, une station branchée !

Sur le même sujet...

Du 16 au 19 juillet 2015 aura lieu le tout premier salon du Véhicule Eléctrique de Val d’Isère. Pendant 4 jours, la station internationale va devenir le véritable carrefour de la mobilité douce, accueillant des milliers de visiteurs venus découvrir et tester les dernières avancées en matière de véhicules électriques et hybrides, sur un événement à la fois statique et dynamique.
Mais si Val d’Isère a souhaité organiser à plus de 1 800 mètres d’altitude un salon dédié aux véhicules électriques et hybrides, c’est aussi pour marquer son engagement dans une démarche politique, économique et touristique visant à converger vers la mobilité douce.
Val d’Isère se met au doux et ça va durer bien plus que le temps d’un salon…

Val d’Isère prend le virage de l’électrique
La volonté affichée de Val d’Isère est de mieux se conformer aux nouvelles technologies. C’est valable pour le numérique, mais c’est aussi pour l’électrique. L’été, par exemple, 10% des cyclistes franchissent le mythique Col de l’Iseran en vélo électrique. Autre constat, cette fois-ci du côté des parkings publics de la station : on note de plus en plus de demandes de réservations de la part des vacanciers propriétaires de véhicules électriques.

Des bornes de recharge qui poussent un peu partout
C’est pourquoi, en association avec la commune, la SAGS, qui gère l’ensemble des parkings publics de la station, a installé des bornes dans ces parkings. Chaque borne peut redonner le tonus nécessaire conjointement à 2 voitures en charge lente (comptez 7 heures pour un plein d’électricité). En plus, ce plein est offert par la SAGS « tant que la demande reste raisonnable », précise Jean-Laurent Dirx le président de la SAGS. Des bornes complémentaires seront prochainement installées dans la station (à la gare routière et au circuit de glace).

Une chenillette hybride
C’est une chenillette hybride plus écologique et plus économique qui est actuellement entre les mains des chauffeurs pisteurs de Val d’Isère. Son moteur diesel, d’une puissance de 380 CV, produit de l’électricité pour alimenter les 2 moteurs électriques de transmission aux chenilles. Cette chenillette nécessite moins de liquides hydrauliques et moins de carburant.

Les acteurs économiques de la stations passent à l’électrique
Plusieurs acteurs économiques de la station, ont amorcé un véritable virage vers la mobilité douce. Alors que Monsieur le Maire, Marc Bauer se déplace au volant d’une BMW I3 prêtée par le constructeur, certains hôteliers et « Val d’Isère Téléphériques » ont eux aussi investi dans des voitures électriques, encouragés par la politique de développement durable impulsée par la commune. « Val d’Isère Téléphériques » a d’ailleurs habillé sa Zoé aux couleurs du Salon du Véhicule Electrique.

Le point sur l’organisation du Salon du Véhicule Electrique 
Nouveau conseiller spécial, nouveaux exposants et communication renforcée, le Salon du Véhicule Electrique s’annonce grandiose !
Pour cette première édition, la mairie de Val d’Isère a souhaité s’entourer de personnes d’expériences. C’est donc Thierry Hesse, commissaire général du Mondial de l’Automobile jusqu’en décembre 2014, et Président de l’Union Française des Métiers de l’Evènement, qui vient renforcer le comité d’organisation de val d’Isère en charge de l’organisation.
« C’est un beau challenge pour moi que de faire en sorte que tous les constructeurs automobiles, vélos, scooters soient là. Je pense qu’ils le seront. A Paris on peut faire le plus beau salon du monde, on est limité en pistes d’essais. Ici, on a des lieux magnifiques. Je pense que c’est bien qu’une station comme Val d’Isère mette en avant le côté propre et le côté des nouvelles énergies. Cela correspond à une mentalité qui change » nous dit-il en terminant  « Je vais faire tout ce que je peux pour que ce Salon de Val d’Isère soit une grande réussite ».

Les plus grands ont répondu présents
Le Salon du Véhicule Électrique de Val d’Isère exposera sur un espace de 15 000 m². Ce Salon regroupera toutes les marques ayant un lien avec la mobilité écologique : électrique, hybride, hydrogène, gaz, biocarburant et solaire. Il accueillera les véhicules sur quatre roues (automobiles, VUL, etc..) ou sur deux ou trois roues (motos, scooters, vélos).
A ce jour de nombreux constructeurs ont répondu présents, parmi eux nous pouvons citer : BMW I, CITROEN, LIGIER, MITSUBISHI, NISSAN, PEUGEOT, RENAULT, SWINCAR, TOYOTA ainsi que BMW MOTORRAD, BLACK MOUNTAIN, CIMES ENERGIES, DOLPHIN, ELECTRIC MOTION, ELIOTT BIKE, EMOTION MOTO, GREEN ON, KASSBOHRER, KTM, LAPIERRE, RIESE & MULLER, SCOTT, SUNWIND, YIKE BIKE, DOCTIBIKE.COM

Un été électrique
RDV sur le premier E-Park de l’arc alpin !
Situé sur la plaine de la Daille, découvrez la puissance et l’agilité des deux roues motorisés, et restez bienveillants avec la montagne ! Rendez-vous sur la piste pour vous initier ou vous perfectionner à la conduite de motos et VTT électriques. Encadré par un moniteur, la maîtrise de la moto électrique n’aura plus de secret pour vous. La randonnée en deux roues, c’est avant tout le plaisir de piloter en pleine nature, pour une expérience ludique ou plus sportive. Le VTT à assistance électrique met la montagne à votre portée ! Une façon originale de découvrir la beauté du massif de la Vanoise tout en apprenant à gérer l’effort et exploter la montagne en sécurité.

En marge du salon, le plein de sensations
L’organisation vous concocte plusieurs rendez-vous pour vous plonger dans le grand bain des ions positifs et négatifs :
• L’Alt E-Bike, le 18 juillet : une course d’endurance en VTT électriques, en relais par équipe de 2 ou 3 pilotes. Ouverte à tous et en plein cœur du village du Val d’Isère, c’est l’épreuve de VTT électrique la plus haute du monde !
• La montée chrono du Col de l’Iseran, le 17 juillet au matin : on connaît cette étape, l’une des plus populaires du Tour de France… Mais cette fois-ci ce sont bien des cyclistes armés de vélos électriques qui s’attaqueront à l’ascension de ce col mythique des Alpes : 17 km à avaler le plus rapidement possible !
• L’Urban Trial Show : du 17 au 19 juillet : un show de trial électrique sur le salon et dans la station par Julien Perret, multiple champion de trial outdoor et urbain. Son but ? Grimper en trial électrique sur tout ce qui ressemble à une rampe ou un module pour faire des sauts de 2 à 5 mètres de long, et sans aucun bruit… incroyable!

Le Salon du Véhicule Electrique en pratique
• Où ? Sur la plaine de la Daille : des espaces exposition intérieur et extérieur ; des pistes d’essais.
• Quand ? Du 16 au 19 juillet 2015. Le jeudi 16 juillet : journée presse et professionnels. Du vendredi 17 au dimanche 19 juillet : journées grand public
• Tarifs : Accès gratuit au salon / Sur invitation pour la journée professionnelle.

Pour plus d’informations : www.salon-vehicule-electrique.com

Green Innovation
Par Green Innovation février 25, 2015 23:29
Écrire un commentaire

Pas de commentaires

Pas encore de commentaires !

Il n'y a aucun commentaire posté pour cet article. Mais vous pouvez être le premier à le commenter !

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'un*

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.